Les pilotes légendaires de Tuskegee



Dès un très jeune âge j'étais déjà fasciné par l'aviation, particulièrement celle de la deuxième guerre mondiale et leurs pilotes. Un groupe de pilotes était les Aviateurs de Tuskegee connus sous le nom des Red Tails. L'histoire de leurs exploits est une inspiration pour nous tous.

 Les Aviateurs de Tuskegee ont vécu une véritable consécration, suite à la détermination de cesjeunes hommes qui se sont enrôlés pour devenir les premiers aviateurs militaires noirs de l'Amérique, alors que beaucoup de personnes pensaient qu'ils manquaient d'intelligence, d’habileté, de courage et de patriotisme pour devenir pilote. Ils étaient venus de tous les coins  de l'Amérique, chacun d'entre eux avait un désir personnel fort de servir leur pays.

Il ne fait aucun doute que l'auteur a été intrigué par l'histoire Red Tail pendant une longue période, comme en témoigne sa collection d'objets et de livres sur le sujet. Photo: Michel Coté

Ces aviateurs noirs étaient devenus des pilotes de monomoteurs ou multi-moteurs, formés à l'Aérodrome de Tuskegee en Alabama, appelé le Tuskegee Army Air Field (TAAF). La première classe de cadets d'aviation avait commencé en juillet 1941 et fut complétée neuf mois plus tard en mars 1942. Des treize personnes qui avaient commencé dans la première classe, cinq élèves  complétèrent la formation avec succès, l’un d'entre eux étant le capitaine Benjamin O’Davis, un diplômé de l'Académie de West Point. Les quatre autres reçurent leurs grades de sous-lieutenant et tous les cinq avaient obtenu leurs ailes d’argent de pilotes de l’Army Air Corps.

Quatre cent cinquante pilotes formés au TAAF ont servi à l'étranger dans le 99th Pursuit Squadron devenu plus tard le 99ème escadron de chasse ou le 332ème Groupe de Chasse. Le 99ème escadron de chasse formait leurs pilotes sur P-40 Warhawk qui était l'avion de combat en opération en Afrique du Nord, en Sicile et en Italie, d'avril 1943 jusqu'en juillet 1944, moment de son transfert au 332ème Groupe de Chasse dans la 15ème Armée de l'air.

Bien de remarquables prouesses furent accomplies pendant la deuxième guerre mondiale par ces hommes dont les noms resteront pour toujours gravés dans nos mémoires. Chacun a accepté le défi, a fièrement montré son habileté et sa détermination en annihilant leur colère interne issue de l'humiliation et de l'indignation causées par des expériences fréquentes de racisme et de bigoterie, autant dans leur pays d’origine qu’à l'étranger. Ces aviateurs ont combattu dans deux guerres, l’une contre une force militaire outre-mer et l'autre contre le racisme à la maison et à l'étranger. Pilotant initialement les P-40 Warhawks et P-47 Thunderbolts, c'est vraiment avec les P-51 Mustangs à queue rouge qu'ils devinrent reconnus.

Avec tout d’abord le 99ème escadron en Afrique du Nord et en Sicile, l’ensemble des trois escadrons Tuskegee connurent le combat. La plupart de ces pilotes se sont battus dans le théâtre d’opérations européen, et leurs rapports de combat ont prouvé leurs valeurs. Ces Aviateurs Tuskegee n'ont jamais abandonné un seul bombardier qu'ils étaient chargés d'escorter. On compte à leur actif pas moins de 109 avions allemands abattus aux cours des 15 000 sorties pendant 1 500 missions. Ils ont gagné 150 médailles de la Croix du service distingué dans l'Aviation (DFC) et 744 Médailles de l'air, ce qui est vraiment remarquable quand on note que seulement 445 des 992 pilotes Tuskegee formés n'ont jamais été déployés à l'étranger pour combattre. 150 aviateurs noirs ont été tués durant l'entrainement et le combat, quel sacrifice suprême pour un pays qui pourtant leur en avait tellement fait voir.


Prise au Spectacle "Thunder over Michigan 2010, ce F-16C Falcon  du Alabama National Air Guard a peint sa queue en l'honneur des aviateurs de Tuskegee. Photo: Michel Coté


Cet article de journal vante les compétences et la préparation d'un nouveau sorte de guerrier. (collection de l'auteur)

Leur bonne réputation de combattants avait fait son chemin jusqu’aux escadrons de bombardiers alliés. Les équipages de bombardiers demandaient souvent d’être escortés par les Tuskegee airmen. Les pilotes ennemis respectaient leur courage. Leur surnom de Red Tails provenait de la couleur rouge peinte sur la queue de leurs Mustangs P-51, ce qui les rendait si distinctifs.

Au cours des années j'ai eu l'occasion de rencontrer plusieurs de ces pilotes célèbres comme Roscoe Brown, Lewis Brady, Nathaniel Black, Dennis Mills et Frank Gregory. En septembre 2007, en tant que bénévole aux Ailes d'époque du Canada, j'ai eu l'occasion de rencontrer et photographier le docteur Eugene Richardson accompagné de son épouse distinguée Helen. Ils étaient invités aux Ailes d'époque du Canada pour une visite personnelle de notre collection et de nos installations. Un homme charmant, direct, ayant un bon sens d'humour, et qui donne de chaleureuses poignées de main; Richardson était accompagné par du personnel de l'ambassade des États-Unis, qui était aussi enchanté que l’étaient les bénévoles des Ailes d'époque. Quoiqu'il n'ait jamais piloté le P-51 que l'on a considéré comme la quintessence des Red Tails, Eugene était qualifié pour piloter le massif  Republic P-47 Thunderbolt et le Curtiss P-40 Warhawk.

Les Richardsons étaient à Ottawa, invités par l'ambassade des États-Unis d'Amérique, pour faire une présentation sur les Tuskegee airmen au Musée de l’Aviation et de l’Espace du Canada et aux Ailes d'époque du Canada. Pour donner sa conférence au Musée de l’Aviation en partant depuis Gatineau, rien de tel que de s’y rendre en warbird!

Contact! En penchant de la cabine du Mustang des Ailes d'Époque du Canada, Eugene Richardson réchauffe la foule avec un petit humour. Photo: Michel Coté



Toujours l'éducateur, docteur Eugene Richardson explique la fonction de l'indicateur de vitesse aérien sur l e Tiger Moth des Ailes D'époque du Canada. Après la guerre, Richardson est entré à l'université et a obtenu son doctorat dans l'éducation. Photo: Michel Coté



Le regard sur le visage de docteur Richardson dit tout. C'était sa première fois dans un Sabre. Photo: Michel Coté

Ce mois de juillet 2010, la dernière étape de mon projet d’article a jailli grâce à l'occasion d'un vol-photos avec le CAF P-51C Mustang peint aux couleurs des Tuskegee Airmen, durant un spectacle aérien dans l'État de New York. C'était magique.

Le 1941 Historical Air Group Museum présente un spectacle aérien annuel à Geneseo NY baptisé “le plus grand spectacle sur piste en herbe”. Chaque année, ils rassemblent une série d'avions historiques à rendre envieux les organisateurs des autres spectacles. Cette année n'a pas fait exception à cette règle, avec la présence de quatre magnifiques P-51 Mustangs incluant un modèle "C", rare, appartenant à la Commemorative Air Force.

Le Projet du Red Tail de la Commemorative Air Force a été fondé pour que les exploits des Aviateurs Tuskegee ne soient pas oubliés. L'avion est devenu une attraction majeure aux spectacles aéronautiques et autres lieux à travers l'Amérique.

Le P-51C Mustang est peint dans les couleurs qui représentent tout le personnel qui a servi au cours de l’épopée des Tuskegee airmen, pilotes, bombardiers et tout le personnel de support au sol. Après que des pilotes blancs aient demandé aux Aviateurs Tuskegee de les escorter, le colonel B.O. Davis a nommé son avion "By ReQuest"(Sur demande) en l'honneur du tableau de chasse  parfait des Aviateurs Tuskegee. Les couleurs représentent les quatre escadrons d'avions de chasse du 332ème Groupe; le capot rouge et jaune représente le 302ème escadron de  chasse; Le ''A'' sur le côté représente le 99ème escadron de chasse; les bandes jaunes sur les ailes représentent le 301ème escadron de chasse et leurs extrémités rouges le 100ème escadron de chasse.

Piloté par Doug Rozendaal, le P-51C a fait son approche lentement vers notre avion-photo, le Beech C-45 du 1941 Historical Air Group Museum. C'est comme si nous étions remonté dans le temps, 1943 peut-être? On avait un plan de vue magnifique. J’imaginais être le mitrailleur latéral dans un bombardier B-17 voyant l'avion de chasse à queue rouge nous escorter suite à une mission réussie. Peu après, nous avons été rejoints par l'autre P-51D Mustang de la CAF, connu sous le nom de "Red Nose", piloté par John "Skipper"Hyle. Les deux pilotes ont fait un vol impeccable en gardant une formation bien serrée. Chacun à bord  gardera en mémoire ces instants  pour toujours.


Le P-51C Mustang est peint dans les couleurs qui représentent tout le personnel qui a servi au cours de l’épopée des Tuskegee airmen. Photo: Michel Coté



Piloté par Doug Rozendaal, le P-51C a fait son approche lentement vers notre avion-photo, le Beech C-45 du 1941 Historical Air Group Museum. C'est comme si nous étions remonté dans le temps, 1943 peut-être? On avait un plan de vue magnifique. J’imaginais être le mitrailleur latéral dans un bombardier B-17 voyant l'avion de chasse à queue rouge nous escorter suite à une mission réussie. Photo: Michel Coté



Photo: Pierre Lapprand


Le CAF Mustangs montre leurs lignes attractives dans les cieux survolant Geneseo. Le P-51C est piloté par Doug Rozendaal, l'autre CAF P-51D  est piloté par John "Skipper" Hyle. Photo: Michel Coté



Les deux de la  CAF Mustangs sur Lac Conesus près de Geneseo, NEW YORK.   Photo: Michel Coté

Pour plus d'informations sur le projet ''Red Tail'', allez s'il-vous-plaît à http://www.redtail.org/. Notez bien votre calendrier pour le spectacle de Geneseo 2011, les 8-9-10 juillet: http://www.1941hag.org/

Je voudrais remercier Graham Casano, Michael Raftus, le pilote du C-45 Chris, les pilotes Doug Rozendaal et John "Skipper" Hyle de la CAF pour leurs belles démonstrations de vol. Aussi Pierre Lapprand et Dave O’Malley pour leur aide avec cet article.

 

Gardez-les en vol!

Michel Côté

Search
The complete Warbird U Calendar for 2012
© 2013 Vintage Wings of Canada, all rights reserved. Vintage Wings of Canada, Warbird U., Gray Ghost, Gray Ghost 2, Hawk One and Vintech Aero are trademarks of Vintage Wings of Canada