Type:

Faits importants:

Fabriquer: 1942, Blackburn Aircraft Co., England

Numéro de série: F/B 3527A. Military serials: RN # HS 554; RCN # HS 554

Immatriculation courante: C-GEVS

Couleurs récentes:

Blackburn-Fairey Swordfish Mk III

  • swordfish_ed1
  • swordfish_ed2
  • swordfish_ph1
  • swordfish_ph4
  • swordfish_ph6
  • swordfish_ph7
  • swordfish_ph8
  • swordfish_ph9
  • swordfish_ph10
  • swordfish_v1
  • swordfish_v2
  • swordfish_jpb1

Pilotes

Rob Erdos

Information

Premier Vol: 1934

Production: 2 396

Envergure:

Moteur: Bristol Pegasus Radial

Vitesse maximum:

History

Bien qu’il donne l’impression d’être une relique de la Première Guerre mondiale, le Swordfish (Espadon) a servi avec distinction tout au long de la Seconde Guerre mondiale et devint même l’appareil qui obtint le plus de succès en tonnage de bateaux coulés. En raison de ses capacités à transporter à peu près tout grâce à ses ailes renforcées, le Swordfish fut affectueusement surnommé le « Stringbag » en référence au petit filet de transport utilisé par de nombreuses ménagères anglaises .

Initialement conçu comme appareil d’observation et de reconnaissance embarqué sur porte avion,  il fut par la suite également utilisé comme lance-torpilles, bombardier,  lanceur de roquettes ainsi que pour le largage de mines marines ou de grenades sous-marines. Équipé de réservoirs auxiliaires, il permettait une autonomie pouvant atteindre six heures. Des batailles célèbres impliquèrent des Swordfish comme la neutralisation du cuirassé allemand Bismarck et l’attaque sur le port de Tarente en Italie qui permit la destruction de nombreux navires italiens dont trois cuirassés, trois croiseurs et un destroyer coulés ou endommagés contre la perte de seulement 2 Swordfish sur une escadrille de 19 appareils.

Le Swordfish HS554 des Ailes d’époque est un des 99 Mark II (mis à niveau et livrés comme des Mk IV) livrés au Canada pour la Royal Navy pendant la Seconde Guerre mondiale. Au Canada, les Swordfish servirent d’avion d’entraînement au tir et d’appareil de patrouille anti-sous-marine opérant à partir des bases de Yartmouth et de Dartmouth en Nouvelle-Écosse. La base de Yarmouth fut créée pour former les télégraphiste/artilleurs pour la Royal Navy Fleet Air Arm. Lorsque le centre d’entraînement cessa ses opérations en 1945 plus de 700 artilleurs y avaient obtenu leur diplôme. Comme il était peu rentable de rapatrier les appareils en Grande Bretagne,  ils furent cédés à la toute nouvelle Marine Royale Canadienne (MRC) naissante. Ils furent assignés à l’escadron 745 TAG de 1943 à 1944. Ils servirent dans la MRC jusqu’à ce que cette dernière reçoive plus tard des chasseurs bombardiers Fairey Firefly.

Search

Tous droits réservés. Vintage Wings of Canada, Warbird U., Gray Ghost, Gray Ghost 2, Hawk One et Vintech Aero sont des marques de commerce des Ailes d'époque du Canada.