Type: chasseur monomoteur

Faits importants: a été en opération en Nouvelle-Guinée dans l’escadron 78 de la Royal Australian Air Force

Fabriquer: Buffalo N.Y., 1943

Numéro de série: 399

Immatriculation courante: C-FVWC auparavant RAAF numéro de série A29-414, numéro à l’arrière HU-Z

Couleurs récentes: escadron 260 de la RCAF en l’honneur de Stocky Edwards, l’as canadien toujours vivant ayant le plus grand nombre de victoires.

Curtiss P40-N Kittyhawk

  • P-40French
  • P40N_ed2
  • P40N_ph1
  • P40N_ph2
  • P40N_ph4
  • P40N_ph6
  • P40N_ph8
  • P40N_ph9
  • P40N_ph11
  • P40N_rma1
  • P40N_rma2
  • P40N_gc5
  • P40N_v1
  • P40N_gc4
  • P40N_gc6

Pilotes

Dave Hadfield

Information

Premier Vol: 1938

Production: 13 738

Envergure: 11,40 m

Moteur: Allison V-12 de 1 150 chevaux-vapeur

Vitesse maximum: 580 km/h

Histoire

Piloté entre bonnes mains, Le Curtiss P-40 était un chasseur redoutable et un avion d'attaque au sol hors pair. Utilisés sur les théâtres d’opération de la Chine à la Nouvelle-Guinée, des îles Aléoutiennes et en Afrique du Nord, les variantes du P-40 portaient de nombreux noms comme Tomahawk, Kittyhawk et Warhawk. Le Kittyhawk était le nom donné par les forces aériennes du Commonwealth britannique au modèle P-40E et aux variantes ultérieures.

Le P-40 était en opération dans la Desert Air Force de la RAF en Afrique du Nord. Bien qu’il ne fut pas le meilleur chasseur en haute altitude, le Kittyhawk est vite devenu un avion d’attaque au sol redoutable grâce à son grand rayon d’action, sa formidable capacité d’emport de bombes et son puissant blindage.

Bien des gens connaissent le P-40 comme le chasseur qui équipait le groupe des Tigres volants (Flying Tigers Group) du général américain Claire Lee Chennault, en opération en Chine contre les Japonais au début de la guerre. Mais l’un des plus grands pilotes de P-40 était notre commandant d'escadre canadien James « Stocky » Edwards qui a rempli avec succès des centaines de missions sur Kittyhawk dans l’escadron 260 lors de la campagne d'Afrique du Nord. C’est en utilisant son sous-estimé Kittyhawk qu’Edwards réussit à abattre l’as Otto Schulz de la Luftwaffe, l'un des pilotes les plus qualifiés aux commandes d'un avion présumé être supérieur, le Messerschmitt Bf-109F. Pour honorer ce grand pilote canadien, le P-40 des Ailes d’époque du Canada est peint exactement dans les mêmes couleurs et marques que le Kittyhawk de l’escadron 260 qu’il pilotait à l’époque.

Chercher

Tous droits réservés. Vintage Wings of Canada, Warbird U., Gray Ghost, Gray Ghost 2, Hawk One et Vintech Aero sont des marques de commerce des Ailes d'époque du Canada.